Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 20/10/2020
 

Château FONROQUE

Talent

Château FONROQUE


Au Château Fonroque, la maison a été rénovée, la salle de dégustation est opérationnelle maintenant. Nous allons commencer la construction d’un nouveau cuvier qui sera en service pour la vendange 2020. L’idée est de pouvoir accueillir davantage de petites cuves. Nous passerons de 13 cuves de vinification à 27, afin de mettre en valeur les différentes parcelles et leurs particularités. Avec les petites cuves il y a moins de pression sur les vins donc, on peut extraire avec plus de douceur, c’est un gage de qualité, nous gagnons en précision. La Biodynamie nous fait gagner de la fraicheur dans nos vins. Les maturités étaient très abouties en 2019 et malgré tout les vins restent frais. Dans le Libournais, il ne fallait pas tarder à vendanger et au moment des extractions ne pas renforcer le côté solaire mais rester sur la fraicheur, sur l’équilibre. Par rapport aux autres qui n’ont pas ce mode de culture, nous proposerons des vins frais et équilibrés. Il y a aussi tout un travail à l’élevage, quand on met du vin dans une cuve, le poids du vin l’empêche de respirer.

   

Château FONROQUE

Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 24 60 02

Email : info@chateaufonroque.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château de La GRENIERE


L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle. Toujours une référence pour ce Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2017, au nez dominé́ par la groseille et le poivre, charnu, aux tanins fondus, de bouche parfumé́e avec des notes de myrtille et d'épices, ample et velouté́, un vin qui poursuit son évolution. Le 2016, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, c’est un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et puissante à la fois. Remarquable 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc 5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe rubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale.  Joli Château de la Grenière 2017, il est charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le 2016, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche,corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, velouté, parfumé, très harmonieux, de bonne garde. Très joli 2015, où la complexité s’allie à la distinction, c’est un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits. On poursuit avec ce Lussac Château Haut la Grenière 2016, typé comme nous les aimons, riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde. Agréable 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, il est dense, d'une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices. Il y a aussi le Château de la Grenière Autrement 2018, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse.

Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudelagreniere.fr

Château TOUR-DU-ROC


Situé à 4 kms au Nord de Margaux, le vignoble du Château Tour-du-Roc, propriété de la famille Robert depuis plusieurs générations, s’étend sur 12 hectares de croupes graveleuses très bien exposées. L’encépagement se compose de 50% de Merlot et 50% de Cabernet-Sauvignon. L’exploitation a conservé des méthodes traditionnelles de travail : taille Guyot double sans désherbage chimique, vendanges manuelles. La vinification est effectuée selon la tradition médocaine avec une cuvaison de trois semaines. L’élevage en fûts de chêne pendant douze mois est suivi d’un filtrage léger lors de la mise en bouteilles, laquelle a lieu au Château; autant d’atouts qui confèrent à ce Haut Médoc une grande qualité et une bonne aptitude au vieillissement. Pour Philippe Robert, “les ventes s’étalent tout au long de l’année 2020 et ce sont les Haut-Médoc 2014 et 2016 que l’on trouvera en premier, puis suivront les 2018. Les vendanges 2019 resteront pour nous, parmi les meilleures, quantitativement, nous avons atteint le quota et qualitativement, nous avons l’excellence, les vins possèdent tout ce qui laisse présager un grand vin de garde.” Superbe Haut-Médoc 2016, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde. Le 2015, qui sent les petits fruits cuits, mêle puissance, typicité et souplesse, de robe grenat soutenu, très aromatique en bouche, avec des nuances de cassis, de musc et de fumé, complet, charpenté et persistant, de garde naturellement. Le 2014, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, est un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution, que l’on peut apprécier, par exemple, avec des aiguillettes de canettes aux fèves ou un chou farci aux châtaignes et au foie gras.

Philippe et Emmanuel Robert
1, rue de l'Église
33460 Arcins
Téléphone :05 56 58 90 25
Email : tourduroc@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateautourduroc.fr

Château BOSSUET


Le vignoble, créé et planté par Yvon et Pâquerette Dubost en 1975, est situé sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande de Pomerol et Montagne-Saint-Emilion. La propriété de 9 ha, située à 70m d'altitude, exposée au sud-ouest, a des vignes vieilles de 30 ans en moyenne. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. L'encépagement à prédominance de Merlot noir (65%) est complété par du Cabernet franc (17,5%) et du Cabernet-Sauvignon (17,5%). Evidemment, on est bien au sommet de son appellation avec ce superbe Bordeaux Supérieur 2016, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., il a une belle robe pourpre, un vin au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, de bouche charnue et poivrée. Le 2015, qui développe un nez intense où s’entremêlent la griotte et l’humus, est un vin corsé, mêlant distinction et structure, finement tannique, tout en bouche, parfait sur une pintade aux lardons et au céleri ou un rôti de magrets de canards, notamment. Le 2014 est corsé, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibré́s, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche souple, de bonne garde. Séduisant Bordeaux blanc Château Pâquerette, 65% de Sauvignon, 25% de Sémillon et 10% de Muscadelle, au nez de fleurs fraîches et de petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : contact@chateaux-dubost.com
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

SCEA CHATEAU DAVID


La maison du Château date du XVIIIe siècle, elle a appartenu pendant 5 générations à la même famille de vignerons, avant d'être reprise en 2015 par 2 passionnés du vin : Isabelle et Thierry Kerdreux. Le vignoble de 16 ha est composé de 48% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot, 4% Cabernet franc, 3% Petit Verdot et 3% Cot, terroir sablo-graveleux majoritaires, limons argileux et affleurements calcaires selon les secteurs, dans un paysage doux et mollement vallonné, entre l'océan Atlantique et l'estuaire de la Gironde. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. HVE niveau 3 à partir du millésime 2018 mais déjà travaillé de la même façon depuis la reprise du domaine en 2016. Vous allez apprécier son Médoc Les Hauts de David 2016, médaille d’Argent Lyon 2018, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Son Médoc David 2015, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, c’est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse.  Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé, de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Goûtez également le Château Les Abèdes 2015, très classique, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, associe structure et élégance, un vin séducteur et distingué. Jolie nouveauté avec cette cuvée Fleur de David 2016, très parfumé au nez (griotte, fumé), il est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais.


40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 59 09 et 06 89 16 07 70
Email : contact@chateaudavid.pro
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château LAJARRE


Toujours à la tête de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 33 ha de vignes d?un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l?objet d?investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d?obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes.
?Sont commercialisés cette année, en rouge le Bordeaux Supérieur Château Lajarre 2016, 2017, 2018 et la cuvée Eléonore 2018, élevée en barriques, nous indique Grégory Lovato.
Les vendanges 2019 ont pu être effectuées dans de bonnes conditions à parfaite maturité, de sorte que nous avons vinifié la totalité de la vendange sans ajout de soufre. C?est une belle année qualitative, ce millésime a tout : concentration, maturité, un caractère affirmé et un beau fruité. Sur les vignes replantées, l?on observe une production plus importante de Cabernet franc (40%) et de Merlot (60%).?
De nouveau une réussite avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2018 fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample, généreux, riche, d?une fort belle structure. Le 2017, est tout en bouche, avec des notes caractéristiques de cassis et d?épices, de garde. Le 2016, médailles de Bronze à Londres et d?Argent à Bordeaux, est également une réussite, ample, avec ces fines nuances de fruits noirs et de poivre en finale, un beau vin qui mérite une cuisine légèrement épicée comme, par exemple, un faisan à la fricassée de champignons sauvages ou des tournedos pôélés et macaronis aux morilles.
Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château Lajarre 2017, bien classique du millésime, qui dégage des notes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue, une réussite comme ce 2016, de bouche puissante, aux nuances de fruits rouges à noyau frais, il est charnu et bien classique, tout en bouche, de couleur profonde, aux tanins amples et savoureux.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Tél. : 05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
www.chateau-lajarre.com


Domaine du GRAND ORMEAU


Château BELLEGRAVE


Au sommet. Les grands-parents paternels s?installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925.
Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l?agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l?on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951.
Le couple s?attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l?appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l?image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale du Château Bellegrave.
Cette belle propriété́ de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d?un terroir de graves caillouteuses de surface, d?argile et de sable et d?un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé ?crasse de fer?.
En 2009, Château Bellegrave fait son entrée officielle en conversion à l?agriculture biologique contrôlée par Ecocert.
Remarquable Pomerol 2018, belle attaque ronde et charnue, aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, myrtille), un grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d?un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d?une grande persistance raffinée. Le 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, où l?élégance prédomine, avec ces petites nuances d?humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d?humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d?un bel équilibre, tout en nuances.
Le 2013, ?sur le fruit?, où dominent des notes de cassis, de griotte et d?épices, c?est un vin savoureux. Joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011, dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins.
Le 2010 est l?une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. ?notourisme sur place.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
www.chateaubellegravepomerol.com



> Les précédentes éditions

Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019

 



Château BELLE GARDE


Château de MAUVES


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château de La GRENIERE


Clos JEAN


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château BELLES-GRAVES


Château MAYNE LALANDE


Château LANIOTE


Château CORBIN MICHOTTE


Château MAZEYRES


Château LAGARDE


Clos TRIMOULET


Château de CÔME


Domaine de GRANDMAISON


Château JOUVENTE


Château FONTBONNE


Clos RENÉ


Château La MOULINE


Château de VALOIS


Château de PANIGON


Château BOUSCAUT


Château PLINCE


Domaine de CARTUJAC


Château BERTHENON


Château DESMIRAIL


Vignobles JALOUSIE BEAULIEU


BORIE MANOUX


Château FONROQUE



CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE ALARY


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales