Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 27/07/2021
 

L’exemplaire  Château du Moulin Vieux

Exceptionnel

Château du MOULIN VIEUX


La propriété s’étend sur 24 hectares à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaire de l’appellation. La vinification est faite selon la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue de 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures). On comprend pourquoi le Château du Moulin Vieux a acquis cette notoriété, devenant l’une des grandes références des Côtes-de-Bourg. Cuvée Tradition Château du Moulin Vieux : 75% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc, 5% Malbec, âge moyen du vignoble 10 à 45 ans, potentiel de garde de 5 à 10 ans. Parfait équilibre du fruit et de la puissance, en plus de tanins veloutés. Cuvée Sélection Château du Moulin Vieux : 65% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon et 10% Malbec, âge moyen du vignoble plus de 30 ans, élevage en fûts de chêne (1/3 neufs) pendant 12 mois, potentiel de garde de plus de 10 ans. Vin présentant une richesse aromatique importante et des tanins puissants. Cuvée Le Clos Château du Moulin Vieux : 70% Malbec et 30% Merlot, âge moyen du vignoble plus de 40 ans, élevage 100% en barriques neuves 18 mois, potentiel de garde de plus de 15 ans (seuls les grands millésimes sont sélectionnés). Vin très riche très puissant, très aromatique, digne d’un grand cru classé. Blanc sec Château du Moulin Vieux : 100% Sauvignon, âge moyen du vignoble 15 ans. Vin très fruité apportant un vent de fraîcheur. Bordeaux rouge Chevalier du Moulin Vieux: 65% Cabernet franc et 35% Merlot, âge moyen du vignoble 10 à 30 ans, potentiel de garde de 5 ans. Vin présentant du fruit, de l’élégance tout en souplesse. Bordeaux rosé Chevalier du Moulin Vieux : 100% Cabernet franc et Sauvignon, vin présentant des arômes frais et une bouche onctueuse et fruitée. La qualité des millésimes 2018 : grand millésime, très bien charpenté, corsé, distingué en bouche avec des nuances de fruits des bois et de fumé, au nez épicé, aux tanins bien présents, de garde. 2017 : millésime d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit. 2016 : grand millésime, avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, bien charnu, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde. 2015 : autre grand millésime, avec ce nez complexe où dominent la mûre, la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, de garde. 2014 : beau millésime, un vin riche en bouquet, dense et bien charnu, qui associe couleur et rondeur, avec ces notes de cerise et d’humus, d’excellente évolution.  2012 : charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche ample et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances.  2011 : jolie robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d'humus, est charnu, généreux, épicé, avec de la matière, des tanins mûrs.  2010 : grand vin, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante, de belle évolution.

   

L’exemplaire  Château du Moulin Vieux

Jean-Pierre et Cédric Gorphe
20, chemin du Moulin Vieux
33710 Tauriac
Téléphone : 09 79 50 18 81 et 06 72 49 56 39

Email : chateau.du.moulin.vieux@orange.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château des MOINES


Au sommet de son appellation. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Le vignoble est cultivé de façon traditionnelle avec labourage du sol, chaussage et déchaussage en hiver et printemps, enherbement maîtrisé. L’effeuillage est mécanique ou manuel, suivant les parcelles. La gestion parcellaire permet de donner des vins de qualité et de tradition. Les raisins sont récoltés à maturité maximale; les vendanges sont mécaniques, à la main sur certaines parcelles, avec un tri soigneux des raisins. Patrick Merle nous dit que “2020 est un bon millésime, aussi bien en quantité qu’en qualité. Nous avons fait une cuvée spécifique élevée en amphores. C’est un peu notre nouveauté, une originalité sur la propriété. Nous sortons le 2019 qui sera mis en bouteilles en juin. Il nous reste du 2018, 2017 et 2014. Les 2018 et 2019 sont deux excellents millésimes, il y aura aussi une cuvée Prestige.” Pourvu d’une nouvelle et très élégante étiquette, ce très beau Lalande-de-Pomerol Prestige 2018, de robe pourpre, fort bien élevé, aux notes de sous-bois, d’épices et de myrtille, c’est un vin aux tanins puissants mais très mûrs, complet. Excellent 2016, il est riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, distingué, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2018, charnu, de robe intense, puissant en bouche, aux tanins bien équilibrés, aux notes de fruits noirs mûrs et de cannelle, complexe. Très savoureux 2017, au nez intense de petites baies rouges et de framboise, est de bouche gourmande et corsée, parfumée (framboise truffe), un vin tout en ampleur. Le 2016, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale, à prévoir avec des rognons de veau à la bordelaise ou une estouffade de joue de bœuf. Il y a également une nouvelle cuvée 100% Malbec, où ce cépage apporte cette couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré́, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche, tout en bouche.

Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Château BRAN de COMPOSTELLE


Superbe Bordeaux Supérieur cuvée Louisa Bio 2016, élevé en fûts de chêne 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes 25 ans en moyenne, Merlot et Cabernet-Sauvignon sur sol argilo-calcaire), au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs et l’humus, c’est un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de garde. Le Bordeaux Supérieur 2019 Bio est tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, comme ce Bordeaux rouge Bio 2019, de robe grenat, tout en arômes, aux jolis tanins souples, au nez de pruneau, tout en bouche avec des nuances de pruneau. Superbe Bordeaux rosé Bio Mademoiselle Adèle B. de Compostelle 2020, toujours fruité, aux notes de framboise, persistant, séduisant. Voir le Château Pont Les Moines, dans les Côtes.

Éric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

Château CHENE-VIEUX


Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépages, vignes de 25 ans. Ce Puisseguin-Saint-Émilion Cuvée Première 2018, médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2020, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, très typé. Le 2016, est racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution comme le prouve ce 2011, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et d’humus, savoureux. Plusieurs millésimes sont disponibles (2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016). Très beau Lalande-de-Pomerol Château de Musset 2016, médaille d'Argent au Concours de Bordeaux Vins d'Aquitaine 2020, de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), qui développe ampleur et rondeur, un vin légèrement poivré en finale comme il se doit. Excellent 2016, parfumé, savoureux et complexe, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse en bouche, avec des arômes subtils d’épices.

Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com
Site personnel : www.chateaudemusset.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LAPELLETRIE


Pierre Jean, 7e génération d?une famille de vignerons, a acheté le Château Lapelletrie en 1930, pour y bâtir son rêve. Aujourd'hui, c'est sa petite fille, Anne Biscaye, 9e génération qui dirige cette propriété de 10 ha environ, dans un esprit familial. Elle s'est engagée dans une démarche volontaire de performance, de préservation de l?environnement tout en conservant une exigence qualitative. Elle pratique des vinifications tout en douceur, à la limite de l?infusion, afin de ne prendre que le meilleur du raisin.
Nous avons apprécié ce Saint-Émilion GC Canopée de Lapelletrie 2016, cépage Merlot, vignes de 73 ans en moyenne sur plateau argilo-calcaire, élevage 100% en barriques dont 1/3 de neuves, uniquement en chêne français, logées en cave pendant 15 mois. Il est tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, de garde.

Anne Biscaye

33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Tél. : 06 81 91 16 70
Email : a.biscaye@lapelletrie.com
www.lapelletrie.com
 


Château CROQUE MICHOTTE


Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, et collectionne les récompenses, à un prix très doux ! On est loin des vins ?bodybuildés?, sans âme ni terroir...
?Pour la vendange 2019, le rendement est en hausse, nous explique Pierre Carle, nous avons ramassé une très bonne qualité de raisins et n?avons pas rencontré de problème particulier, au contraire, notre vignoble cultivé en Bio a très bien réagi à la chaleur.
Nous avons en effet une meilleure rétention d?eau dans nos sols sablonneux avec des argiles ferrugineuses, il y a une bonne restitution de l?eau et nos vignes n?ont donc pas souffert de la sécheresse.
Nous récoltons manuellement en cagettes, faisons du tri optique, foulage à l?encuvage suivi de vinification sans sulfite. Nous ensemençons la vendange pour éviter que les mauvaises bactéries ou mauvaises levures ne se développent d?une manière incontrôlable. Les vins sont plus purs, c?est un véritable gain organoleptique. Nous élevons nos vins deux ans en barriques neuves à 60% et le reste d?un vin.
Le 2017 a reçu un très bon accueil de la part de nos importateurs, dès les Primeurs, le 3/4 de la récolte étaient déjà vendus ! Malheureusement en petite quantité à cause du gel. C?est un vin succulent d?une belle concentration peut-être un peu moins que le 2016 qui a reçu la médaille d?Or au Challenge International du Vin. Ce 2017 a obtenu le prix spécial du jury pour le meilleur vin Bio du monde, c?est une grande satisfaction pour nous.
Le 2018 est un vin très concentré, nous avons un terroir très privilégié, côté Pomerol, nous avons des voisins prestigieux tels que Gazin, l?Evangile et Petrus, et côté Saint-Emilion, La Dominique, Cheval Blanc, Corbin Michotte?
Nos sols sont enrichis du limon de la rivière l?Isle, des sables anciens, des graves sur lesquels s?épanouissent à merveille le Merlot. Cela donne des vins concentrés mais féminins, très élégants, des vins très agréables à déguster dans leur jeunesse, même si nous avons des bouteilles de plus de 70 ans qui se goûtent particulièrement bien.
Les 2018 ont un nez très aromatique où s?entremêlent des notes de fleurs, de fruits, jus de raisin frais, en bouche, les tannins même encore jeunes, tapissent de manière veloutée le palais, belle finale longue et persistante. Nous faisons 25 hl/ha de rendement et attendons la parfaite maturité, c?est aussi pourquoi, nos vins sont si aromatiques.
Nous avons un programme de replantation en cours, nos plus vieilles vignes ont été plantées en 1922 et sont toujours en bon état.
Nous avons rapporté plusieurs semi-remorques de fumure organique, il nous faut un sol vivant avec beaucoup de vers de terre. Nous ne voulons pas doper la vigne, les vins ne seraient pas intéressants et le terroir se fatiguerait trop vite.
Programme en cours : nous relevons nos hauteurs de palissage depuis plus de 10 ans en mettant des piquets plus élevés afin d?augmenter de 40 cm.
Nous avons ainsi une meilleure surface foliaire, nous souhaitons avoir plus de feuilles pour le même nombre de grappes, nous obtenons ainsi plus de tannins et plus de couleur, plus de parfum, plus de sucre, donc plus de degrés. C?est surtout la lumière qui est indispensable : plus on a de feuilles, plus on a de synthèse chlorophyllienne, plus on va capter les photons du soleil. Si on cultive bien la vigne, le jour de la vendange tout est joué !
Si les raisins sont bons, le vin sera bon, avec la chimie on ne pourra jamais compenser la matière première, le terroir? plus l?année est lumineuse et mieux le raisin se porte.?



Une référence, ce Saint-Émilion GC 2018 est velouté en bouche, fruité avec de la complexité, de la puissance et une grande finesse. Un millésime très surprenant et très séduisant à la fois avec ces notes de fruits noirs et d?épices. Toujours vraiment superbe, ce Saint-Émilion GC 2017, corsé, aux tanins mûrs, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps mais qui s?apprécie déjà. Toujours exceptionnel, le 2016, généreux, plein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d?épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d?une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement. Formidable 2015, récompensé déjà par pas moins de cinq médailles lors de Concours (bravo !) : 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent, un vin intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. 
Le 2014, commence à se goûter vraiment remarquablement bien, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s?il a un réel potentiel d?évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d'agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin.
Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2010, est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d?épices et de sous-bois, un vin ample, d?un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009, n?a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d?une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l?une des plus belles réussites de l?appellation dans ce millésime.
Quant à ce 2008, lui aussi parfait actuellement, de couleur soutenue, il est d?une belle charpente, structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée, de bouche savoureuse, un grand vin marqué par ce millésime.Excellent 2007, suave et chaleureux, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en finale.
Le 2004, est vraiment exceptionnel aujourd?hui, un vrai vin de velours, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche élégante, aux tanins savoureux, très typé, très fin au nez, alliant structure et ampleur, d?une belle persistance au palais. Gage d?un vrai grand vin, le 2001 est également formidable actuellement, racé, parfumé (prune, champignons, violette), un vrai régal !
Et les vins de Croque Michotte savent vieillir : nous avons été stupéfaits par la tenue de ce millésime 1947 (vous lisez bien), toujours cette fraîcheur aromatique, au nez complexe de fruits rouges (cassis, cerise), des notes épicées, fumées et florales (violette). Équilibre, élégance, velouté, s?imposent avec une belle finale persistante. C?est rare et beau ! Même propriétaire que le Château Le Chabrier (voir région Sud-Ouest).

Pierre et Lucile Carle

Clos des MENUTS - Maison RIVIERE


En trente ans, Jean-Pierre et Philippe Rivière ont constitué un vrai domaine, fait de propriétés distinctes, chacune ayant sa spécificité. Dans les années 1950, le Clos des Menuts, ne comptait qu'un seul hectare. Aujourd'hui, il s?étend sur 25 ha tout près des remparts de la cité médiévale, pour l'essentiel à l'ouest de la commune. Situé au cœur même de Saint-Émilion, le Clos des Menuts possède de superbes caves médiévales monolithes à température constante de 12°. Il y règne une ?religiosité? propice au vieillissement de ces grands crus en fûts de chêne.
Ils peuvent être satisfaits de ce Saint-Émilion CG 2016, très savoureux, un nez très aromatique. Il est doux et séducteur au palais, aux arômes de fruits noirs et des notes épicées, le boisé est présent mais soyeux, beaucoup de volume en bouche, une belle maturité, un vin au joli potentiel de garde. Le 2015, médaille d?Argent Mondial de Bruxelles, est riche au nez comme en bouche, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d?épices, d?une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés, de garde.
Goûtez également le Saint-Émilion CG L?Excellence 2016, (étiquette orange), c?est un vin de couleur pourpre, charpenté, élégant, tout en bouche, avec des notes de mûre, un vin charmeur, d?une très belle finale, un vin qui demande une cuisine relevée. Beau 2015, aux tanins très équilibrés et savoureux à la fois, il est charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué.

Famille Rivière
Rue de L'Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 55 59 59
Fax : 05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com
www.maisonriviere.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020

 



Château de CHANTEGRIVE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château FONTBONNE


Château TOUR-DU-ROC


Château de VALOIS


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château LAJARRE


Domaine de CARTUJAC


Château LAFON


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château CANON-CHAIGNEAU


Château LESTAGE-DARQUIER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château FONROQUE


Vignobles GONFRIER


Château LUCHEY-HALDE


Château DARIUS


Château BELLES-GRAVES


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château PLANTIER ROSE


Château D'ARRICAUD


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château LE DESTRIER


Château CROQUE MICHOTTE


Château La CROIX MEUNIER


Château BOIS CARRÉ


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château BOUSCAUT


BORIE MANOUX


Château BÉCHEREAU


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château La GALIANE


Château VOSELLE



DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE GOSSET


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales